La Médina et ses secrets

Un voyage et une découverte à travers les plus belles Médinas des pays du Maghreb

 En passant par Chechouen au Maroc ……..

Médina de Chefchaouen

Dans les hauteurs du Rif, les tuiles en terre cuite ajoutent une touche andalouse au bleu lumineux des édifices de la jolie médina de Chefchaouen. Impossible de se perdre tout à fait dans ce mini-labyrinthe. La place principale de la médina, la Plaza Uta el-

Hammam, est bordée de cafés et de restaurants. C’est le lieu idéal pour marquer une pause, surtout au terme d’une journée d’exploration. Ombragée et pavée, la place est dominée par les remparts rouges de la casbah et par l’étonnante Grande Mosquée. Remarquable par sa tour octogonale, la Grande Mosquée fut construite au XVe siècle par le fils du fondateur de la cité, Ali ben Rachid.

Dans les hauteurs du Rif, les tuiles en terre cuite ajoutent une touche andalouse au bleu lumineux des édifices de la jolie médina de Chefchaouen. Impossible de se perdre tout à fait dans ce mini-labyrinthe. La place principale de la médina, la Plaza Uta el-

En passant par Tlemcen en Algérie…

Médina de Tlemcen

Elle est située au nord-ouest de l’Algérie, elle est célèbre pour ses bâtiments mauresques, tels que la Grande Mosquée du XIe siècle avec son haut minaret et son mihrab élaboré. Sa mosquée adjacente est un exemple d’architecture almoravide, avec ses panneaux de stuc sculpté. Dans le centre-ville, le palais El Mechouar datant du XIIe siècle, est protégé par de hauts murs.

Ancienne capitale du Maghreb central, la ville mêle influences berbère, arabe, hispano-mauresque, ottomane et occidentales. De cette mosaïque d’influences, la ville tire le titre de capitale de l’art andalou en Algérie. Selon l’auteur Dominique Mataillet, divers titres sont attribués à la ville dont « la perle du Maghreb » « la Grenade africaine » et « la Médine de    l’Occident »

En passant par Kairouan en Tunisie ……..

Médina de Kairouan

Kairouan est une ville connue de tous les musulmans grâce à sa grande mosquée. Cependant, elle est de plus en plus visitée par les touristes et la ville est même classée à l’UNESCO.

Une ville à 300 mosquées sont sorties de terre dans la ville, ce qui propulse Kairouan comme la quatrième ville sainte islamique, derrière la Mecque, Médine et Jérusalem.

Kairouan fût la première grande ville d’Afrique du nord. Elle est désignée comme la première ville sainte du Maghreb. En effet, on la surnomme aussi « la ville aux trois cents mosquées ».

Située dans les terres de Tunisie, à l’Est du pays, Kairouan a été protégée des assauts des différents pays du pourtour méditerranéen. Elle se situe en effet dans la partie orientale de l’Atlas, cette chaîne de montagne nord-africaine. Par conséquent, elle est située dans une région sèche, et n’est alimentée en eaux que par les oueds et les barrages construits en amont.

Des portes au rues colorées de bleu, les tapis de Kairouan, l’artisanat et la beauté des paysage.

La grande mosquée de Kairouan appelée aussi Oqba Ibn Nafi, nom de son fondateur, est la plus grande mosquée de l’Afrique du Nord. Elle a aussi la réputation d’être la plus belle de toute la Tunisie ! Elle a été construite au 7ème siècle et est classée au Patrimoine Mondial de l’UnescoCette mosquée est réellement une visite incontournable à faire à Kairouan.

S'inscrire à la newsletter

Vous serez averti de toute notre actualité.